Search
IFIC logo
La voix de l’industrie des fonds communs au Canada

Frais des fonds communs de placement

Détenir un produit financier, que ce soit un produit d’assurance, un compte de dépôt, des valeurs mobilières ou un fonds d’investissement, comporte des coûts. De tous ces produits, les fonds communs de placements sont les plus transparents et les mieux réglementés à ce chapitre. Qui plus est, les coûts sont entièrement divulgués et présentés sous forme de montant total, qui comprend habituellement le coût des services de conseil, déduction faite des rendements, de sorte que les investisseurs savent quel est le rendement réel et combien ils ont payé. Aux États-Unis par exemple, les investisseurs doivent parfois additionner les frais de gestion, les frais de négociation, les honoraires du conseiller et d’autres frais cachés pour pouvoir calculer leurs rendements.



Documents

2017
Le chef de la direction de l’IFIC réagit à la publication du document de consultation des ACVM sur les commissions intégrées

Les sondages sur la rémunération des ACVM et des OAR ne justifient aucunement l’interdiction des frais intégrés

2016
Infographie : La valeur des frais que vous payez pour vos fonds communs de placement

Cette infographie souligne les services que les investisseurs reçoivent pour les frais qu’ils paient pour l’achat de fonds communs de placement.


Renseignements Aux Répresentants: Les règles en vigueur à l’étranger engendreront-elles une nouvelle réglementation au Canada?

Depuis un certain nombre d’années, les organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et à l’étranger s’emploient de plus en plus à améliorer la protection des investisseurs et leur expérience de placement. Le présent numéro traite d’un des aspects étudiés par les organismes de réglementation : la rémunération des représentants.


Media Backgrounder - Research on Factors that Drive Mutual Fund Flows

2015
Investor Economics - Analysis of Factors Influencing Fund Flows - September 2015



ACVM Consultations

La rémunération des courtiers et des conseillers a évolué depuis 20 ans. Le régime de rémunération qui autrefois imposait aux investisseurs des frais d’achat appréciables, souvent de 9 %, encourage aujourd’hui l’investissement à long terme au moyen de frais de retrait anticipé. De nombreux fonds communs de placement ont éliminé les frais d’achat et les frais de rachat, préférant rémunérer le courtier et le conseiller à même la commission de suivi. Il est faux de croire que les commissions de suivi sont versées intégralement au conseiller. La société de fonds verse les commissions de suivi au courtier pour qu’il puisse couvrir ses frais, notamment ceux liés au respect des rigoureuses exigences réglementaires canadiennes, et seulement une partie des commissions est versée au conseiller. Les conseillers principalement rémunérés par commissions de suivi sont en fait rémunérés par versements périodiques.

Ces frais intégrés et concurrentiels sont une autre illustration du principe de la mise en commun qui est à la base des fonds communs de placement et rendent les services de conseil abordables et accessibles à tous les investisseurs, quel que soit le montant à investir.

2017
IFIC President Calls for Choice and Access to Advice for Canadians

Texte : Protéger l’accès aux conseils financiers des Canadiens de la classe moyenne (15 juin 2017)

IFIC Submission – CSA Consultation Paper 81-408 – Consultation on the Option of Banning Embedded Commissions (June 9, 2017)

This is a large document that may load slowly - please be patient.



Coût de détention

2017
Economic Impact Assessment of Banning Embedded Commissions in the Sale of Mutual Funds - PwC